5 traditions culinaires normandes pour voyager

On ne saurait parler de la Normandie sans évoquer ses petits plats, qui donnent envie à chaque visiteur de revenir dans la région pour ses prochaines vacances. En dehors de ses nombreuses activités en plein air et de ses campings chaleureux en bord de mer, la région des hommes du Nord a un fort potentiel agricole et des traditions culinaires dont elle peut être fière. Voici 5 traditions culinaires à découvrir en Normandie, lors d’un séjour détente, ou pour replonger dans ses souvenirs d’enfance.

Les paniers garnis du terroir normand

La France et ses pays voisins, comme la Belgique ou l’Angleterre en raffolent. Vous cherchez un souvenir typique à ramener de Normandie ? Avez-vous pensé à offrir un coffret du terroir, ce panier garni de toutes sortes de produits qui porte l’identité de la Normandie ?

Au-delà de l’esthétique, la qualité des produits que renferment ces coffrets gourmands constitue l’argument qui plaide le plus en leur faveur. Dans les autres régions de France, la consommation locale est rarement aussi soutenue qu’en Normandie, et les producteurs du terroir montrent que ce soutien est mérité en travaillant avec passion.

Soucieux de garantir une alimentation saine au consommateur, l’agriculteur normand participe à la conception de paniers avec :

  • légumes,
  • pâtes,
  • épices,
  • huiles végétales
  • céréales.

Ainsi, ils sont certains de proposer des plats aux goûts uniques.

Les rillettes contenues dans ces paniers se suffisent à elles-mêmes. Accompagnez-les simplement d’un bon pain de campagne. La mer influence la gastronomie en Normandie, vous y découvrirez des rillettes aux fruits de mer de qualité, comme les crevettes.

Enfin, quoi de plus intéressant que de pouvoir choisir soi-même les produits de son panier ? Cet aspect suscite l’engouement autour des paniers garnis normands. Le fait de pouvoir les personnaliser permet au consommateur de s’offrir un panier à son image ou aux goûts de la personne à qui il va l’offrir.

paniers garnis normands

Tripes à la mode de Caen

Est-il possible de visiter Caen sans goûter au célèbre plat « Tripes à la mode » ? Avec le nombre de confréries de tripiers dans la ville, il ne sera pas nécessaire de parcourir des kilomètres pour s’en procurer une assiette. Et pour tout Normand installé en terre étrangère qui a le mal du pays, ce mets sera tout aussi parfait pour être déporté vers le Marais-Vernier, le Pays de Bray ou autres pays normands.

Cette recette, dont l’apparition remonte au XIe siècle, sous Guillaume le Conquérant, doit une telle longévité au goût spécial qui la caractérise. Même face à une personne à l’appétit difficile, la recette des tripes à la mode de Caen est un redoutable déclencheur de gourmandise, ne serait-ce que par l’odeur de ses viandes, notamment les pieds de veau.

Les pieds de veau morcelés, en association avec les morceaux de l’estomac du même animal ou d’un autre ruminant, offrent à ce plat un arôme hors du commun. Le mets a par ailleurs la particularité de savoir conserver sa saveur longtemps après la préparation, même jusqu’au lendemain. Ce n’est donc pas un hasard si ce plat est considéré comme l’un des meilleurs de la gastronomie française.

Les tripes peuvent être encore plus savoureuses après avoir été réchauffées. La petite astuce consiste à poser son faitout sur un feu doux. L’aspect rustique des tripes les positionne à une place de choix parmi les traditions culinaires de Caen, et donc de Normandie.

La confiture de lait

Si vous cherchez un ingrédient pour parfaire la préparation de votre recette de dessert, la confiture de lait de Normandie est une solution intéressante. L’équivalent français du « dulce leche » très apprécié chez les Sud-Américains, peut prendre différents arômes en fonction du produit qui entre dans sa composition : noix de coco, noisette, etc. La confiture de lait peut aussi avoir le goût de la vanille. Par contre, dans son état naturel, elle fait penser au caramel.

Cette confiture est naturellement obtenue de l’association du lait de ferme avec le sucre de canne. Néanmoins, dans certaines recettes, est utilisé du lait concentré avec de la pectine. D’autre part, cet aliment est une vraie pâte à tartiner, idéale pour ceux qui aiment manger leur pain sous toutes les variantes possibles.

Pour en rajouter à la satisfaction d’un bon gourmand, l’idée serait d’inclure de la confiture de lait de Normandie accompagnée de toasts dans son coffret. Ce duo le transportera assurément vers les contrées normandes !

Les escalopes normandes

Elles constituent une preuve de plus de la richesse des Normands dans le domaine de la gastronomie. Les escalopes de cette région ont pris de la place dans les restaurants français, ainsi qu’au sein des familles pour des moments de convivialité. Elles sont aussi savoureuses, qu’elles soient de veau, de dinde ou de poulet. Cette spécialité normande est essentiellement composée de produits issus du savoir-faire des producteurs et fermiers du terroir, comme les pommes, la crème fraîche, le beurre, le Calvados, etc. Précisons néanmoins que les escalopes normandes classiques se cuisinent avec des champignons de Paris.

La célébrité des escalopes n’a d’égale que la facilité avec laquelle elles sont cuisinées :

  • on met une noix de beurre fondue dans une poêle,
  • on y ajoute des champignons de Paris émincés,
  • on y dépose les escalopes et on les ressort après quelques minutes,
  • on rajoute ensuite dans la poêle, crème fraîche, vin blanc et moutarde, avant d’y remettre les escalopes,
  • il ne reste plus qu’à saler et poivrer, puis ajouter les champignons,
  • enfin, on laisse cuire à feu doux pendant 10 à 15 minutes.

Les escalopes normandes sont ainsi prêtes à être dégustées et à vous emporter vers le Calvados, la Manche, l’Eure et autres départements de la région normande.

Le Camembert

En Normandie, les fromages AOC (appellation d’origine contrôlée) sont légion. Vous ne pouvez pas quitter la région sans en avoir dégusté. Ce sont de vrais délices qui prennent une grande place sur les tables des familles normandes. Comparé au Livarot, au Neufchâtel et au Pont-l’Évêque, trois autres fromages de la région, le Camembert est sans doute le plus connu.

Tous ces fromages sont incorporés dans de nombreuses recettes normandes, avec une certaine prédominance du Camembert. Des exemples ? Le Camembert peut entrer dans la préparation d’une tarte, comme il peut aider à réussir un délicieux gratin.

Vous savez désormais comment explorer ou faire découvrir à un proche les saveurs normandes.