Grossir des seins avec le Fenugrec : C’est possible !

S’il y a bien une question qui circule fréquemment entre les femmes, c’est celle de savoir comment faire grossir sa poitrine. Plutôt que d’opter pour une intervention chirurgicale, certaines femmes souhaitent en effet recourir à des méthodes naturelles pour augmenter le volume des seins. Grâce au Fenugrec, une des plus anciennes plantes médicinales et culinaires jusque lors utilisées, c’est effectivement possible. Dans cet article, on vous livre comment grossir les seins naturellement à l’aide de cette plante.

Comment l’huile de fenugrec agit-elle sur la poitrine ?

Le fenugrec n’est autre que cette plante légumineuse dont on consomme les feuilles en salade, et les graines pour en faire une épice. Il est également populaire pour soigner certains maux tels que le diabète, pour lutter contre les peaux acnéiques ainsi que pour favoriser la pousse des cheveux. Mais aujourd’hui, on va surtout discuter de sa capacité à faire grandir la taille des seins en prenant quelques bonnets. Aussi, sachez que ce guide pour grossir des seins est complet et pourra vous y aider.

Le fenugrec augmente naturellement le volume des seins et stimule les glandes sexuelles

En effet, si le fenugrec peut être utilisé pour une augmentation mammaire, c’est parce qu’il s’agit d’une graine très riche en phytoœstrogène et en nutriments. Chez les femmes, les phytoœstrogènes permettent de stimuler la synthèse des hormones sexuelles, à savoir les œstrogènes et la progestérone. Il est cependant à noter que le fenugrec ne produit ses effets qu’auprès des femmes aux petits seins. Chez les femmes dont la taille de la poitrine est volumineuse, aucun résultat n’est constaté.

La stimulation des glandes sexuelles est également une des vertus des graines de fenugrec. Leurs caractères riches en protéines et en nutriments entraînent une augmentation du taux d’œstrogène, et notamment au niveau des seins. Parmi ceux qui jouent un rôle essentiel dans le développement des glandes sexuelles et des tissus mammaires, on cite également la lécithine, la vitamine A et la vitamine C.

Stimulation de la libido et sécrétion de lait

Les femmes des pays arabes ont depuis longtemps utilisé les compléments issus du fenugrec pour grossir, raffermir et embellir leurs poitrines. Mais ce n’est qu’un des effets parmi tant d’autres. De façon accessoire à la stimulation des hormones, le fenugrec contribue également à augmenter la libido féminine. Un autre bienfait de l’épice est sa propriété galactogène. En effet, le fenugrec possède aussi la capacité d’aider les femmes à avoir plus de lait pendant la période d’allaitement.

huile de fenugrec

Comment utiliser le fenugrec pour augmenter la taille de la poitrine ?

Le fenugrec est employé sous 5 principales formes, notamment sous la forme de graine, de poudre, d’huile, de gélule et de crème. Peu importe celle utilisée dans le traitement, ce dernier ne doit en aucun cas dépasser les 3 mois, c’est-à-dire, les 90 jours consécutifs. Une utilisation prolongée est en effet susceptible d’engendrer des effets secondaires. D’un autre côté, la cure doit s’effectuer sans interruption au risque de ne pas en voir les effets. Elle peut se faire en interne (avec les graines et les gélules) ou en externe (avec les huiles et les crèmes).

La graine de fenugrec

Les graines de fenugrec, comparées à d’autres formes, ont l’avantage de bien se conserver et de ne pas être exposées à l’oxydation. Néanmoins avant usage, il est préférable de réduire la gélule en poudre afin qu’elle puisse facilement pénétrer dans l’organisme. Les ingrédients utiles comprennent :

  • 2 cuillères à café de graines de fenugrec ;
  • 1 cuillère à café de poudre de lait ;
  • 1 grand verre d’eau.

La préparation consiste à mouler les graines au mixeur ou au moulin à épice de sorte à en obtenir une farine très fine, de le mélanger avec le lait, avant de diluer le tout dans l’eau. Il faut par la suite boire le tout à jeun tous les matins pendant une durée minimum de 1 mois et jusqu’à 3 mois.

L’utilisation sous la forme de gélule

Pour l’augmentation des seins, le fenugrec se retrouve également sous forme de comprimés. Généralement, les gélules se prennent avec un grand verre d’eau le matin et le soir pendant la même durée de 1 à 3 mois. Il est toutefois conseillé de bien suivre les recommandations figurant sur la notice avant le traitement. À savoir que l’usage par voie interne du fenugrec risque de stimuler l’appétit et de faire manger plus. Il faut donc savoir se maîtriser au risque de prendre du poids.

L’utilisation de l’huile de fenugrec

L’huile extraite du fenugrec s’administre par voie externe. Plus elle est pure, plus elle sera efficace, car elle sera d’autant plus concentrée en hormones végétales. Néanmoins, vous pouvez également vous en préparer tout seul en utilisant du fenugrec en poudre et de l’huile végétale, telle que l’huile de coco, d’argan, d’olive, etc. Il suffit de mélanger les ingrédients afin d’obtenir l’huile de massage. Le traitement consiste à masser les seins avec, afin de stimuler la circulation sanguine jusqu’à ce que l’huile y soit totalement pénétrée. Au minimum, il faut procéder à un massage par jour, mais pour plus d’efficacité, 2 à 3 massages par jour seront l’idéal.

L’utilisation sous forme de crème

Des crèmes à augmentation mammaire à base de fenugrec sont également disponibles sur le marché. L’utilisation s’effectue par l’intermédiaire d’un massage à faire matin et soir de façon circulaire, du coin externe en direction des mamelons. En tout cas, tout comme les gélules, il faut bien lire la notice avant toute utilisation.

Quels sont les risques et effets indésirables du fenugrec ?

Le fenugrec est un moyen naturel qui permet de faire grandir les seins sans recourir à la chirurgie plastique et aux implants mammaires. Toutefois, l’utilisation doit se faire avec modération et dans le respect de la posologie prescrite, au risque d’en expérimenter les effets indésirables. La consommation d’une grande quantité de l’épice risque notamment de provoquer des troubles gastro-intestinaux en raison de leur haute teneur en fibres. Pour les femmes souffrant de cancer de sein, une consommation excessive de plante riche en phytoœstrogène pourrait s’avérer dangereuse. Aussi, en application externe, les crèmes et huiles sont susceptibles d’engendrer des réactions allergiques.