Le chocolat blond, qu’est-ce c’est ?

Le chocolat blond est considéré comme la 4e couleur de chocolat qui existe dans le monde. Il vient donc juste après le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc. Ayant vu le jour en 2012, il se présente sous différentes formes : tablette, fourrée, en barre, enrobée… On peut également l’intégrer dans la préparation de gâteaux. Cette variété de chocolat séduit par sa conception étonnante, mais est malheureusement encore méconnue pour beaucoup. Voici tout ce qu’il faut savoir à son propos.

Le chocolat blond, un chocolat doux au parfum de caramel

Également appelé chocolat Dulcey, le chocolat blond est une variété obtenue à partir du chocolat blanc caramélisé. Il est composé d’environ 32 % de cacao, soit 10 % de moins que le chocolat blanc. Sa teneur moins importante laisse penser qu’il est plus sucré que le chocolat blanc, mais tel n’est pas le cas. En effet, une cuisson longue réduit considérablement le goût du sucre. Lors de la préparation, les chocolatiers rôtissent des pépites de chocolat blanc à base de fèves de cacao. La température est ainsi ajustée entre 100 et 130 °C et les fèves sont régulièrement remuées afin d’obtenir un résultat optimal.

Il convient aussi de noter que le chocolat blond a un goût de biscuit. De manière plus précise, sa saveur rappelle fortement le parfum de sablé breton grillé et de lait caramélisé. Sa teneur en cacao lui confère une texture très douce à l’image du chocolat blanc et son odeur ressemble à celle du caramel.

Les amateurs de chocolat peuvent se procurer cette version chez des chocolatiers spécialisés comme Zanin : en cliquant sur ce site, on a accès à une large variété de chocolats bio, chocolats aux amandes, chocolats aux noisettes, etc. Le prix peut varier en fonction de la forme choisie. Pour faire le bon choix, il est possible de se référer aux avis clients.

dégustation chocolat blond

Qu’en est-il de l’origine du chocolat blond ?

Le chocolat blond a vu le jour suite à une erreur de recette. En effet, le directeur de création de la maison Valrhona Frédéric Bau s’était rendu au Japon pour réaliser la démonstration d’une nouvelle recette. Préparant du chocolat blanc, il finit par oublier celui-ci au bain-marie pendant une dizaine d’heures. C’est ensuite qu’il se rendra compte de son erreur. Résultat : au lieu d’être blanc, le chocolat est plutôt caramélisé.

Ce fût une découverte étonnante tant sur le plan visuel que gustatif. C’est là qu’il décide de peaufiner la recette qui sera ensuite commercialisée chez Valrhona, une grande maison de chocolaterie pour les experts de la gastronomie et de la pâtisserie.

L’appellation Dulcey tire son origine de la couleur du chocolat lui-même. Celle-ci est en effet très proche de la couleur du Dulce de leche qui désigne la confiture de lait en langue espagnole. Il est possible d’en apprendre davantage sur les blogs personnalisés.

Avec quoi associer le chocolat blond ?

Le chocolat blond est une version pas tout à fait comme les autres. Il offre néanmoins différentes possibilités d’association. On peut le déguster avec un bon café noir. Son aspect fondant ainsi que ses saveurs biscuitées s’harmonisent parfaitement avec le goût intense du café. Cet accord est d’ailleurs parfait pour les heures de pause.

Le chocolat blond peut également être intégré dans les desserts. Par exemple, il est possible de préparer un entremets avec une mousse au Dulcey qui sera agrémentée avec un biscuit à la vanille ou des pommes. On peut aussi faire une tarte avec une base de pâte brisée aux noisettes, sous une ganache de chocolat blond.

Les amateurs les plus audacieux se tourneront volontiers vers une combinaison avec du salé. Dans des pays comme le Brésil, le fromage est souvent associé avec des mets sucrés comme le Dulce de Leche ou la pâte de goyave. Le résultat offre un contraste surprenant.

La recette pour faire du chocolat blond soi-même

Bien que certains artisans chocolatiers proposent du chocolat blond, sa vente ne s’est pas encore totalement démocratisée. Il est toutefois possible de préparer son Dulcey soi-même.

Préparation recette chocolat blond

Pour ce faire, il faudra disposer des ingrédients suivants :

  • 200 g de chocolat blanc (avec une teneur de 32 % minimum),
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre.

À cela peut s’ajouter la fleur de sel qui est un ingrédient facultatif. En ce qui concerne l’huile, on a le choix entre l’huile de pépin de raisin ou de colza.

Pour commencer cette recette, il faut que le four soit préchauffé à une température de 140 °, à chaleur tournante. Par la suite, il faudra casser le chocolat blanc en petits dés puis les placer dans un plat à enfourner. Deux cuillères d’huile y seront ajoutées avant de mettre au four pendant une durée de 10 minutes.

Après cela, on sort le plat pour procéder au mélange. Il est conseillé d’enfourner le mélange jusqu’à 4 fois, soit une durée totale de cuisson de 40 minutes. En d’autres termes, le mélange devra se faire toutes les dix minutes. C’est ce qui permettra d’obtenir une belle couleur dorée.

Après avoir terminé le mixage, il faut ajouter une pincée de fleur de sel puis mettre le mélange au mixeur et ce sera prêt. La préparation est certes un peu longue, mais très facile à réaliser.

Peut-on considérer le chocolat blond comme le 4e chocolat ?

La dernière découverte officielle d’une variété de chocolat date de 1930 en Suisse. Il s’agissait du chocolat blanc, exploité en premier par Nestlé, et qui a vu le jour pour permettre la réutilisation du surplus de beurre de cacao. Depuis lors, il y a eu très peu de découvertes dans l’univers du chocolat.

On peut citer le chocolat rose qui est perçu comme une nouvelle variété de chocolat. Celui-ci possède une saveur de chocolat blanc avec quelques notes de fruits rouges acidulées. Ensuite est apparu le chocolat blond. Toutefois, aucun des deux n’est reconnu de manière officielle. On ne peut donc pas encore parler de 4e type de chocolat, certainement parce que le chocolat Dulcey reste encore méconnu du grand public.

Le chocolat blond est un type de chocolat assez particulier, mais très délicieux. Il peut être préparé à la maison ou s’acheter dans des chocolateries en ligne. Pour l’heure, la version en tablette est la plus connue. Peut-être qu’il sera reconnu officiellement un de ces jours. Qui sait ?