Parfums : comment faire la différence entre les ingrédients naturels et synthétiques ?

Avec la nouvelle tendance bio qui s’impose dans les habitudes des consommateurs, tout le monde cherche à connaître l’origine de ce qu’il utilise au quotidien. Le parfum ne fait pas exception à cette règle. Voici un petit guide pour vous aider à mieux faire la différence entre les ingrédients naturels et les ingrédients synthétiques d’un parfum.

Parfumerie : c’est quoi un ingrédient naturel ?

Un ingrédient naturel est un composant qui est directement issu de la nature, sans que sa structure soit modifiée. Il peut être d’origine végétale (fleurs, écorces, etc.) ou animale (cire d’abeille). Pour qu’un parfum soit considéré comme naturel, il doit présenter 95 % d’ingrédients naturels dans sa composition : c’est ce que propose Bastille à travers sa gamme de parfums dédiés. L’idéal est d’avoir 100 % d’ingrédients naturels, mais ce pourcentage est difficile à atteindre ! Le seuil des 95 % est une recommandation de la norme ISO 9235.

Les ingrédients naturels se présentent sous trois formes :

  • les huiles essentielles : elles sont obtenues par distillation à sec, par entraînement à la vapeur ou extraction mécanique. Elles sont issues des composés aromatiques des plantes,
  • une absolue : c’est un concentré de parfum supérieur aux huiles essentielles,
  • un hydrolat : il s’agit en fait du produit résiduel qui reste après l’obtention d’une huile essentielle par distillation.

Qu’est-ce qu’un ingrédient synthétique ?

Un ingrédient synthétique est une molécule conçue artificiellement dans un laboratoire. Certaines molécules de parfum sont totalement nouvelles, et ne ressemblent à rien de ce qui est présent naturellement dans la nature. D’autres molécules s’inspirent d’ingrédients déjà présents dans la nature. Elles sont créées dans le but de faciliter l’obtention d’une fragrance ou tout simplement pour créer des nuances olfactives.

qualité parfum

Maintenant que vous connaissez les différences entre ingrédients naturels et synthétiques, voyons ce que cela donne dans un parfum.

Comment faire la différence entre un parfum naturel et un parfum synthétique ?

Il existe plusieurs indices pour vous permettre de faire la différence entre un parfum naturel et un parfum synthétique.

Lisez les informations sur la boîte ou le flacon

Certes, il faut de l’entraînement pour lire les étiquettes de parfum, mais tout comme vous le faites pour vos courses, prenez le temps de lire attentivement l’emballage. Ne vous arrêtez pas aux mots clés et aux slogans publicitaires qui sont généralement écrits en gros. Examinez toutes les informations qui vous sont présentées, y compris la liste des ingrédients et l’identité de la société de fabrication. Vous y trouverez des données essentielles qui vous aideront à prendre une décision éclairée.

Bien que les lois sur la protection des secrets commerciaux n’obligent pas les marques de parfum à énumérer tous leurs ingrédients (en plus cela peut être difficile à lister sur un flacon, étant donné leur nombre !), une entreprise qui utilise des ingrédients naturels a tendance à le communiquer sur son emballage. Il s’agit d’un véritable enjeu de marketing de nos jours.

Petite astuce pour ceux qui ne s’y connaissent pas en ingrédients naturels et synthétiques : les ingrédients naturels sont en général écrits en latin tandis que les produits synthétiques sont en anglais.

Vérifiez la couleur du parfum

La couleur est un facteur clé. En effet, un parfum dont les couleurs sont très vives – rouge, vert, bleu… sont bien souvent colorés par des additifs synthétiques. Les parfums naturels, eux, sont en général dans des tons clairs, jaune pâle, ou tirant plus vers le brun foncé s’ils utilisent certains ingrédients naturels très colorés.

Le prix du parfum n’est pas un indice

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le prix n’est pas du tout un indice pour déterminer la nature d’un parfum. Les fabricants de parfum fixent les prix de leurs articles en fonction surtout du coût de fabrication. Certes, tous les parfums naturels coûtent assez cher, mais cela ne signifie pas que les parfums synthétiques sont tous bon marché. Il existe des ingrédients artificiels qui sont plutôt difficiles à fabriquer en laboratoire. Il arrive aussi qu’une marque ait le monopole sur la fabrication d’un composant chimique (grâce aux brevets). Dans ce cas, elle fixe souvent un prix très élevé pour tous les parfums qui utilisent cet ingrédient.

Parfum naturel

Faites attention au lexique utilisé par les marques de parfumeurs

Le parfum, comme tous les produits commerciaux, fait l’objet d’une véritable stratégie de marketing. Ainsi, les marques n’hésitent pas à mettre en avant certains mots et expressions pour semer la confusion chez les clients. Voici quelques mots utilisés par les fabricants de parfum et qui ne veulent pas toujours dire ce qu’on pense :

  • vegan : beaucoup de marques mettent en avant le côté végan de leur parfum. Cela ne signifie pas forcément que celui-ci est naturel. Il existe beaucoup de parfums végans qui sont composés de matériaux synthétiques. Cette inscription signifie tout simplement que le parfum n’est pas composé d’ingrédients d’origine animale (la cire d’abeille notamment) et qu’il n’y a pas eu d’expérimentation animale avant sa mise sur le marché.
  • identique nature : il s’agit là d’une autre expression créée par l’industrie du parfum pour créer la confusion. En fait, « Identique nature » désigne une molécule synthétique qui reproduit exactement les mêmes effets qu’une molécule présente dans la nature, sans pour autant être naturelle
  • hypoallergène : cela signifie qu’un produit provoque moins de réactions allergiques que les autres. Cela n’a pas d’incidence sur le pourcentage d’ingrédients naturels – bien au contraire, car certains naturels peuvent être allergènes.
  • d’origine naturelle : il faut comprendre par là qu’il s’agit en fait d’un ingrédient synthétique d’origine naturelle. C’est le cas par exemple de l’éthyle-linalol qui provient en fait de la lavande.
  • pur : il n’est pas rare de lire « parfum pur » sur les emballages. Cela signifie tout simplement que le parfum contient en grande majorité un ingrédient (par exemple : « patchouli pur » ou « muguet pur »). Il peut s’agir d’un ingrédient synthétique ou d’un ingrédient naturel.

En conclusion, nous pouvons retenir qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais parfum. Beaucoup de personnes ont une vision manichéenne sur les produits naturels et artificiels. Ils croient, à tort, que les produits naturels sont toujours bons et que les produits synthétiques sont toujours mauvais. En fait, il faut savoir qu’au-delà de cette vision binaire opposant les produits naturels aux produits de synthèse, l’essentiel est d’avoir un beau parfum qui vous convient.