Poisson sans arête : Est-ce que tous les poissons ont des arêtes ?

Depuis des lustres, le poisson représente une denrée friande pour les consommateurs. En plus, il est reconnu pour son apport nutritionnel riche et excellent pour la santé. Mais, la simple raison qui pousse certaine personne à limiter voire arrêter la consommation de poisson est la crainte de tomber sur une arête. Alors, est-ce qu’il existe des poissons ne disposant d’arête ? Non, tous ont des arêtes. Les poissons sont des vertébrés qui sont constitués d’os. Il existe néanmoins des variétés d’exception. Parmi des milliers d’espèces, certains disposent quand même peu ou presque pas d’arête comme : la lotte, la sole, la dorade, le sabre, le cabillaud, ou d’autres encore. Découvrez notre liste de poissons dans arête !

Des variétés de poisson avec peu d’arête

Plusieurs sont les poissons qui ne comportent que peu d’arête dans leur structure osseuse. Ici, on peut parler de la lotte, le cabillaud et le fameux sabre. Ils se différencient seulement par la composition de leur chair, l’odeur et bien évidemment leur goût.

La lotte : un poisson presque sans arête

C’est un poisson qui vit dans les rivières, les lacs et bien sûr dans les mers. On le croise souvent dans la Mer Celtiques ou bien dans le Golf de Gascogne. Mais certains pêcheurs vont dans la partie Ouest Méditerranéenne. La Manche abrite également ce type de poisson. Aussi appelé Baudroie surtout pour les espèces sous marines, il est reconnu par son apparence hors du commun avec une tête plate.

Très apprécié par sa chair bien ferme, cette variété de poisson n’a presque pas d’arête. A la place, il dispose d’épines dorsales que l’on peut enlever entièrement. Il n’y a donc aucun risque de le manger, notamment pour les enfants entre le mois d’octobre et le mois de mai.


Découvrez également notre article : Quelle daurade choisir pour cuisiner ?


Le cabillaud : un poisson sans arêtes

En fait, il s’agit ici de la légendaire Morue. Très consommé en France, vous pouvez le rencontrer dans la Manche et la mer Celtics. On peut aussi les voir dans d’autres endroits. Au goût assez prononcé, sa fine chair constitue une réelle aubaine pour les cuisiniers de créer toutes sortes de plats. Et on peut quasiment dire que l’on est face à un poisson sans arête notamment si l’on prend le dos du cabillaud.

Le sabre :

Littéralement en forme de sabre, ce poisson très souple se trouve dans les grandes profondeurs de l’Océan Atlantique. Vendu en filet sur les étales des poissonniers, on peut dire que vous ne risquez pas de tomber sur une arête. Il possède une chair fine et savoureuse. La pêche au sabre s’étend durant toute l’année.

D’autres alternatives existent également si vous voulez vous débarrasser des arêtes de poissons. Il convient de les trancher en filet. Ceci dit : vous devez enlevez les arêtes avec le couteau ou bien demandez à votre poissonnier d’en préparer au préalable.

poissons sans aretes

Le filet de poisson : une alternative rapide

Passez donc auprès de votre poissonnier le plus proche pour se procurer d’un filet de poisson. Le dos du poisson est constitué en majeur partie de chair fin et goûteuse. C’est dans cette partie que les poissonniers retirent le filet de poisson qu’il s’agisse de filet de saumon, de raie, de thon, d’espadon, de merlan, etc. La queue et le ventre vont être enlevés et mis à part.

Par ailleurs, faire un filet de poisson vous-même est faisable. Il faut surtout bien enlever les arêtes pour éviter d’éventuels accidents. Il suffit de bien suivre les étapes de préparations comme suit :

Rassembler les matériaux de découpes nécessaires : couteau, plateau de découpe,… les professionnels se munissent toujours de couteau extrêmement tranchant pour faire de parfaites incisions.
Placer votre poisson sur le bon côté afin d’atteindre le filet du dos.
Découper soigneusement la chair. Le but ici est d’inciser tout au long du dos jusqu’à l’arête principal
Répéter le même processus sur l’autre extrémité du poisson et faire une découpe longitudinale pour séparer le morceau de l’arête.

Vous aurez donc un bon filet prêt à n’importe quel type de préparation. Utilisez vos compétences de cuisiniers ou bien suivre des recettes particuliers pour en faire un bon plat.

cuisiner filet de poisson

Saviez-vous que le poisson est une alimentation super équilibrée ?

Sachez que le poisson renferme plus de nutriment que vous n’en consommer sur d’autres viandes comme le filet de bœuf ou bien une échine. Il est vraiment conseillé d’en consommer plus de 2 fois par semaine.
C’est un aliment nutritif très riche en protéine, en minéraux, en vitamines, en oligoélément ainsi qu’en matière grasse. Le poisson est parfait pour la bonne croissance de vos enfants.