Pourquoi est-il si important de prendre soin de la flore intestinale ?

Dans le corps humain, certains micro-organismes vivent en parfaite symbiose avec l’organisme. La plupart de ces micro-organismes résident surtout au niveau de l’intestin et forment la flore intestinale. Ainsi, le déséquilibre de cette flore engendre de nombreux dysfonctionnements et constitue par la suite une source de maladies dans tout l’organisme. Découvrez ici le micro-organisme responsable du déséquilibre de la flore intestinale et les différentes manifestations d’un tel déséquilibre.

Définition de la flore intestinale

La flore intestinale, également appelée microbiote intestinal, est l’ensemble des micro-organismes qui sont présents au niveau des intestins. En effet, ces micro-organismes vivent en harmonie avec le corps humain. Ils n’affectent pas le corps, mais participent au bon fonctionnement de ce dernier.

Autrefois, les résultats des études affirmaient que la flore intestinale est composée uniquement de bactéries. Aujourd’hui, grâce à des études plus approfondies, on retient que la flore intestinale est constituée en réalité de plusieurs micro-organismes tels que :

  • Différentes souches bactériennes ;
  • Des virus ;
  • Des levures ;
  • Des champignons ;
  • Des protozoaires.           

Le rôle de la flore intestinale

Plusieurs études scientifiques ont prouvé que la flore intestinale joue un important rôle dans le maintien de l’équilibre corporel humain dans sa globalité. En effet, la flore intestinale à travers le microbiote intervient dans tous les mécanismes de la digestion des aliments, à tous les niveaux de l’intestin. De plus, elle contribue à la défense du système immunitaire de l’organisme à tous les niveaux. La flore intestinale participerait également à transmission de l’information au système nerveux central. Ainsi, lorsqu’un micro-organisme arrive à déséquilibrer la flore intestinale, les conséquences peuvent être énormes.

Que se passe-t-il lorsque la flore intestinale est déséquilibrée ?

La plupart du temps, la flore intestinale se déséquilibre en raison de la multiplication du Candida Albicans. En effet, lorsque tout se passe très bien, le Candida Albicans joue parfaitement son rôle de nettoyeur. En revanche, quand la flore intestinale est déséquilibrée, le Candida Albicans ou levure micro-organique se transforme en champignon et devient un pathogène. Ainsi, étant dans la cavité intestinale, il désorganise la flore intestinale, modifie la structure de la paroi intestinale et peut être la cause d’un déficit immunitaire à la longue. De plus, si au cours de sa mutation le Candida Albicans arrive à se transformer en mycélium, alors il peut relâcher une quantité importante de toxines dans l’organisme.

En effet, il connait un accroissement en milieu acide et rend plus fragile la muqueuse intestinale, entrainant ainsi le passage d’antigènes alimentaires ou des bactéries qui auront un effet systématique négatif sur le fonctionnement du système immunitaire. De plus, il est responsable de la transformation du sucre en alcool et de la perturbation de la productivité de dopamine. Il fabrique aussi des acides déstabilisateurs de l’organisme.

Pour plus de précisions, lorsque ces micro-organismes se reproduisent au fil des années, ils prennent la forme des parasites qui se propagent dans l’ensemble du système sanguin comme les autres toxines aussi. Ainsi, ils se déplacent progressivement et finissent par atteindre les autres tissus du corps humain et le rendent faible graduellement.

Quels sont les symptômes possibles en cas de multiplication élevée du Candida Albicans dans le corps humain ?

Le taux élevé du Candida Albicans dans l’organisme se manifeste de plusieurs manières :

  • Mycose vaginale ou mycose vulvaire ;
  • Infections urinaires ou sanguines ;
  • Fatigue chronique ;
  • Douleurs intestinales ;
  • Infections fréquentes ;
  • Problèmes hormonaux ;
  • Migraine ou maux de tête ;
  • Trouble de sommeil ;
  • Problème de peau ;
  • Etc.

Ainsi, le Candida Albicans est responsable des mycoses vaginales qui peuvent provoquer la démangeaison intime chez la femme. En plus de cette démangeaison intime, il peut être la source de plusieurs autres signes. Au nombre de ces derniers, on retrouve :

  • Des irritations à l’entrée du vagin ;
  • Des rougeurs au niveau de la vulve ;
  • Des sensations de brûlure ;
  • De la miction pendant les rapports sexuels et même au moment où l’on urine.

Pour ces différentes raisons, il est vivement recommandé de prendre soin de votre flore intestinale pour ne pas être exposé aux conséquences de son déséquilibre. De plus, lorsque vous avez des démangeaisons vaginales ou détectez l’un de ces signes, vous devez faire des diagnostics et chercher à suivre un traitement. Vous pouvez également effectuer votre autodiagnostic en ligne si vous le désirez.

some image

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *