Que faut-il savoir sur la levure de riz rouge ?

Les Chinois connaissent depuis déjà longtemps la levure de riz rouge. Elle était réputée pour favoriser une meilleure circulation du sang, une meilleure digestion,…

On l’appelle aussi Koji rouge, c’est un champignon microscopique de couleur rouge qui est cultivé sur le riz. Cette levure fait partie de l’alimentation générale des asiatiques.

Quels sont les bienfaits de la levure de riz rouge ?

Plusieurs monacolines existent dans la levure de riz rouge. La principale (monaline K) est la lovastatine, très connue pour sa capacité à réduire le taux de cholestérol et de triglycérides. Son efficacité a déjà été largement démontrée. Elle permet également de réduire la probabilité de rechute d’accidents cardiovasculaires.

Il n’y a pas que les monacolines, des phytostérols, des isoflavones et des acides gras monoinsaturés sont aussi présents dans la levure de riz rouge. Toutes ces substances réunies de manière optimale luttent efficacement contre l’hypercholestérolémie et l’hyperlipidémie.

Les isoflavones ont en plus des effets œstrogène-like utiles à la femme au moment de la ménopause.

Précautions avec la levure de riz rouge

Il faut savoir tout de même, que le diagnostic et le traitement de l’hypercholestérolémie et de l’hyperlipidémie doit être contrôlé par un médecin. Il y a certaines contre-indications avec les statines : les mineurs, les femmes enceintes ou qui allaitent, en cas de troubles hépatiques ou rénaux,… d’où l’importance de l’avis d’un médecin.

Il faut aussi bien évidemment ne pas cumuler plusieurs produits qui contribueraient chacun à abaisser le taux de cholestérol, cela pourrait faire trop. A savoir que le pamplemousse fait parti de ces produits.

some image

Comments are closed.