Thé sans théine : 4 raisons de l’adopter

Présente dans les feuilles de thé, la théine a de nombreux bienfaits sur la santé. Cette molécule favorise la concentration et possède des vertus antioxydantes, entre autres. Cependant, elle peut également causer des effets indésirables. Vous souhaitez déguster du thé sans craindre pour votre santé ? Voici 4 raisons d’adopter ce breuvage sans théine.

Se passer de la théine pour bien dormir

Boire une boisson chaude avant de se coucher favorise l’apaisement. Cette routine peut en effet avoir une incidence sur la qualité du sommeil lorsque l’on ne choisit pas un breuvage adapté. Le thé possède un effet stimulant et énergisant très recherché par les consommateurs. Par exemple, cette boisson améliore la vigilance et favorise l’endurance. C’est la raison pour laquelle elle est très prisée par les sportifs amateurs et professionnels.

Le problème c’est qu’avec ces propriétés excitantes, ce breuvage aide l’organisme à combattre la somnolence et l’endormissement. C’est pourquoi de nombreux diététiciens recommandent d’éviter de boire du thé 4 à 8 heures avant d’aller au lit. Pour éviter les insomnies, il est également préférable de se passer ce breuvage. Toutefois, vous pouvez déguster du thé sans théine pour poursuivre votre routine du soir et tomber rapidement dans les bras de Morphée. De plus, ce breuvage a tout aussi bon goût qu’un thé classique. Vous souhaitez vous offrir du thé déthéiné ? De nombreuses boutiques en ligne proposent ce breuvage ainsi que d’autres boissons (tisanes, rooibos) dépourvues de théine. Auquel cas, vous avez la possibilité de déthéiner vous-même vos infusions.

thé sans théine

L’absence de théine évite l’amertume du thé

Le thé a généralement un goût amer, ce qui oblige de nombreuses personnes à ajouter du sucre à leur breuvage. Cela permet de pallier à cette amertume qui est provoquée par la présence de tanins dans la théine. Responsables de la couleur brunâtre du thé, ces nutriments peuvent également créer une sensation de sécheresse dans la bouche. Ce goût amer tant redouté s’accentue avec ces 3 facteurs :

  • le non-respect de la durée d’infusion (celle-ci est trop longue),
  • une température d’eau chaude trop élevée,
  • une trop grande quantité de feuilles pour le volume d’eau.

Pour faire simple, plus le thé est laissé à infuser, plus le taux de tanins augmente dans le breuvage.

Éviter la théine si l’on est sensible à cette molécule

Le taux d’absorption de la théine et la tolérance à cette molécule sont propres à chaque individu. Certaines personnes sont donc plus sensibles que d’autres parce que les organismes ne métabolisent pas tous cette substance de la même manière. Ce phénomène est dû à la présence ou non du gène PDSS2. Il agit sur la production des enzymes qui métabolisent la théine.

Supprimer la théine lorsque l’on souffre de certaines maladies

La consommation régulière du thé permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, selon de nombreuses études. Toutefois, une consommation excessive de ce breuvage provoque une augmentation d’adrénaline. Cela entraîne une hausse du rythme cardiaque et crée à la longue de la tachycardie, une pathologie qui fait battre le cœur trop vite. C’est la raison pour laquelle les médecins recommandent aux personnes souffrant de maladies cardiaques ou gastriques de ne plus consommer du thé. On recommande également aux femmes enceintes de diminuer leur consommation de thé par jour pour éviter d’augmenter leur rythme cardiaque et d’être nerveuses. Cela pourrait en effet perturber le développement du foetus.