Le PEL, une option intéressante pour financer vos projets immobiliers

Crée en 1965, le Plan Épargne Logement est un produit d’épargne logement permettant de bénéficier, après une phase de placement, d’un prêt avec des conditions favorables à l’acquisition d’un bien immobilier. Seuls les établissements ayant passé une convention avec l’État ont la possibilité de proposer ce type de placement.

Les principales caractéristiques du PEL

Le Plan Épargne Logement est accessible à toute personne, majeure ou mineure. Il convient de noter que vous ne pouvez souscrire qu’à un seul PEL. Au cas où vous disposeriez d’un Compte Épargne Logement (CEL), il vous est possible d’ouvrir un PEL à condition qu’un même établissement bancaire détienne les deux comptes. Concernant le premier dépôt, un minimum de 225 € est requis pour l’ouverture. Ensuite, on exige un versement annuel obligatoire de 540 € au minimum. Les versements mensuels ou semestriels doivent être réalisés tels que définis au contrat, sinon, le plan sera mis en dépôt et il n’est plus possible de faire aucun versement. Il convient de noter que les dépôts sont plafonnés à 61 200 € hors capitalisation des intérêts. En ce qui concerne la fiscalité, vos intérêts ne seront pas frappés d’impôt sur le revenu au cours des 12 premières années du plan, mais après ils sont soit soumis au prélèvement forfaitaire libératoire soit imposés au taux progressif de l’impôt sur le revenu.

Les avantages de se lancer dans le PEL

Le Plan Épargne Logement présente un avantage indéniable grâce à l’encouragement de la part de l’État. En effet, lorsque vous utilisez cette épargne comme apport personnel pour la souscription d’un prêt bancaire de 5 000 € au minimum, vous bénéficierez d’une prime d’État qui peut atteindre jusqu’à 1 525 €. Par ailleurs, en vous lançant dans cette option, vous pourrez connaître à l’avance les intérêts que la banque pourra appliquer à l’issue de la phase d’épargne. Le taux d’intérêt maximum est fixé à 2,20%. Cela constitue un atout qui attire de nombreux investisseurs. Hormis cela, comme il est déjà évoqué plus haut, le PEL bénéficie de l’exonération d’impôt sur le revenu pendant les 12 premières années, celle-ci vous permet de constituer plus de capital. Plus qui est, le PEL représente un outil d’épargne sans risque qui se constitue dans la durée. Les versements minimums que vous devez réaliser annuellement sont faibles et vous avez des alternatives pour la périodicité. Ce type de plan est donc avantageux pour une épargne régulière qui se fait dans le temps.

Le retrait du PEL

En principe, le PEL est une épargne bloquée et les fonds sont indisponibles pendant les 4 ans. Toutefois, il vous est possible de les récupérer à tout moment. Vous devez savoir que la résiliation anticipée entraîne la perte totale ou partielle des avantages liés au PEL. Si elle a lieu avant deux ans, la rémunération sera réduite à un taux de 0,5% avant les prélèvements sociaux. Au-delà de deux ans, votre épargne sera rémunérée malgré la résiliation, mais les autres bénéfices sont perdus, à savoir la prime d’État.

some image

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *