Produits bio : en route vers les bonnes résolutions !

D’après les chiffres de l’agence Bio en 2020, plus de 9 Français sur 10 auraient déjà consommé des produits bio et 13% en consomment au quotidien. Aujourd’hui, l’adoption des produits bio devient de plus en plus évidente lorsque l’on se soucie de l’avenir de la planète. Voici quelques résolutions pratiques pour adopter les produits bio.

L’achat en ligne de produits bio

En plus du transport des produits importés et des denrées alimentaires et agricoles, les dépenses en carburant des consommateurs pendant leurs courses contribuent considérablement aux émissions des gaz à effet de serre. Cependant, il est facile de réduire son empreinte écologique en faisant ses achats en ligne. Cette méthode s’avère quatre fois plus écologique que les achats en magasin.

De plus, l’achat en ligne n’empêche pas de se renseigner sur les bienfaits des produits bio et la provenance des articles. En cas de doute sur l’origine d’un produit, il est facile d’effectuer des recherches plus approfondies pour avoir toutes les informations nécessaires. Un luxe que l’on peut s’offrir difficilement dans les rayons de magasin où l’on court après le temps. Enfin, il existe des magasins bio en ligne qui offrent de grands rayons d’épicerie, de boissons, d’alimentation pour bébé et enfant, de beauté, d’hygiène ou de santé. Tout ce dont on a besoin au quotidien est donc regroupé en un seul endroit.

achat en ligne produits bio

Réduisez votre consommation d’aliments transformés et de la viande

La production agroalimentaire est actuellement l’une des principales sources de dégradation de l’environnement. Selon certaines études, elle engendre 70% de la consommation d’eau mondiale, mobilise 40% des terres de la planète et est responsable de 30% des émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, la production d’un kilogramme de viande de bœuf est 100 fois plus polluante que celle d’un kilogramme de légumes. De plus, pendant la digestion, les ruminants émettent une grande quantité de méthane, un gaz à effet de serre plus redoutable que le CO2.

De plus, la surconsommation des viandes rouges est à l’origine de maladies chroniques comme l’hypertension, le diabète, les troubles cardiovasculaires, etc. Pour avoir une bonne qualité de vie et faire un geste pour la planète par la même occasion, il est donc recommandé de réduire sa consommation en viande rouge en une portion de 14 g par jour. Diversifier son alimentation quotidienne avec de belles portions de légumineuses, oléagineux, céréales complètes, graines et fruits (secs et frais) est également une bonne idée. Enfin, il est important de réduire la consommation des aliments avec des sucres ajoutés et des produits transformés.

Priorisez les emballages biodégradables

D’après les chiffres de l’ADEME, l’on jette près de 90 milliards d’emballages par an dans la nature. Ces déchets finissent généralement incinérés ou dans les décharges publiques. Les emballages sont certes nécessaires pour la protection des produits, mais il est préférable de les éviter au maximum. En cas de force majeure, il est conseillé d’adopter les emballages biodégradables. Ils sont fabriqués avec des déchets agricoles ou des matériaux renouvelables comme le bois, le bambou et le palmier. Ces matériaux naturels sont neutres en CO2 et contribuent à la continuité du cycle de la vie. Il existe également de petites habitudes bio que l’on peut adopter au quotidien pour réduire la quantité d’emballages jetés dans les poubelles. De manière concrète, il faut :

  • éviter les produits à usage unique (assiettes en plastique, serviettes en papier, lingettes…),
  • réutiliser les emballages (boîtes à œufs, bocaux en verre, pochon de tissu…),
  • utiliser une gourde à eau à la place des petites bouteilles,
  • choisir des produits à emballage simple et biodégradable.

L’achat des produits secs en vrac (légumineuses, féculents, biscuits, fruits secs…) est également un excellent moyen pour limiter l’utilisation des emballages.